Phyllis Lambert

L’UQAM remet un doctorat honorifique
à Phyllis Lambert, architecte

Montréal, le 20 octobre 2002 – L’UQAM a décerné aujourd’hui un doctorat honorifique à Phyllis Lambert, architecte, directeur-fondateur et président du conseil des fiduciaires du Centre canadien d’architecture de Montréal, lors de la collation des grades de l’École des sciences de la gestion (ESG). La cérémonie s’est déroulée en présence du recteur de l’UQAM, Roch Denis et du doyen de l’ESG, Jean Ducharme.

Photo disponible sur Canapress

L’Université du Québec à Montréal a ainsi rendu hommage à Phyllis Lambert en lui attribuant le titre de docteur honoris causa, par décision de son Conseil d’administration et sur recommandation de son École des sciences de la gestion. Par ce geste, l’Université veut souligner le rôle de premier plan que Mme Lambert a joué pour faire de Montréal un point de référence international en architecture et en conservation du patrimoine, de même que son appui inconditionnel à la recherche, à l’éclosion d’idées nouvelles et à la formation des architectes de demain.

Visionnaire et avide de consolider le positionnement de Montréal en tant qu’incubateur d’idées et de projets sur la ville, Phyllis Lambert a fondé en 1979 le Centre canadien d’architecture dont elle assure, depuis, la direction. À la fois musée, bibliothèque, lieu d’enseignement et d’échanges, le CCA a pour mission l’étude critique de l’architecture récente. Grâce aux efforts personnels de Mme Lambert, les chercheurs en architecture jouissent aujourd’hui d’un lieu de recherche et de création, véritable porte ouverte sur le monde.

En plus d’avoir participé à des projets d’architecture dans le monde entier, dont la restauration de la synagogue Ben Ezra au Caire, ou la rénovation de l’hôtel Biltmore à Los Angeles, Phyllis Lambert a contribué de façon exceptionnelle à façonner le paysage architectural montréalais. Conceptrice du Centre Saydie Bronfman, elle a également participé à la mise sur pied d’Héritage Montréal, un organisme voué à la conservation du patrimoine urbain. Phyllis Lambert a milité sans relâche pour maintenir la pérennité du patrimoine montréalais et promouvoir la qualité des projets d’architecture, d’aménagement et de design.

Professeure associée à l’École d’architecture de l’Université McGill ainsi qu’à l’École d’architecture de la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal, Phyllis Lambert a reçu au fil de sa carrière un nombre impressionnant de prix, de distinctions et de récompenses scientifiques. Compagnon de l’Ordre du Canada, chevalier de l’Ordre national du Québec, chevalier de l’Ordre de la Pléiade et officier de l’Ordre des Arts et Lettres ne sont que quelques-uns des titres honorifiques qui lui ont été décernés.

De façon tout à fait exemplaire, Mme Lambert a mis cette notoriété au service de Montréal et de son patrimoine. Elle a exercé auprès des gouvernements et de l’administration municipale des pressions constantes pour assurer la sauvegarde du patrimoine, un appui plus large aux chercheurs ainsi qu’un généreux soutien à l’enseignement.

– 30 –

Source :Huguette Lucas, agente d’information
Service des communications de l’UQAM
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Tél. : (514) 987-3000, poste 6832
Téléc. : (514) 987-3251
lucas.huguette@uqam.ca