Jean-Paul Desbiens

Doctorat honorifique décerné au Frère Untel, Jean-Paul Desbiens

Montréal, le 16 octobre 2004 – L’Université du Québec à Montréal décernera le 17 octobre un doctorat honorifique à Jean-Paul Desbiens, connu également sous le nom du Frère Untel, enseignant, écrivain, éditorialiste et administrateur scolaire. Par ce geste, l’Université veut souligner le rôle majeur joué par Jean-Paul Desbiens dans la transformation du système d’éducation québécois. Cette haute distinction lui sera remise par Pierre Parent, vice-recteur aux Affaires publiques et au développement, sur recommandation de la Faculté des sciences de l’éducation.

Né en 1927, fils d’un bûcheron du Lac Saint-Jean, Jean-Paul Desbiens est issu d’un milieu modeste. Au tournant des années 60, il se fait alors connaître par ses écrits critiques qui, rédigés sous le pseudonyme de «Frère Untel», préconisent une réforme en profondeur de notre système d’éducation et provoquent une prise de conscience chez de nombreux Québécois. Son ouvrage, Les Insolences du Frère Untel devient rapidement le premier best-seller de l’édition québécoise moderne, son tirage dépassant en quelques mois les 100 000 exemplaires. Il préparera l’opinion publique au grand vent de réformes qui souffle sur le système d’éducation du Québec au cours des années 60 et 70.

Déjà détenteur d’une licence en philosophie de l’Université Laval, il se rend à Rome en 1961 pour poursuivre des études de théologie, puis obtient un doctorat en philosophie de l’Université de Fribourg en Suisse. De retour au pays en 1964, il devient l’un des artisans de la réforme du système scolaire, notamment à titre de directeur de l’enseignement primaire et secondaire au ministère de l’Éducation. Il s’attaquera également au dossier des cégeps et de leur mise en place en 1970.

De 1970 à 1972, il est éditorialiste en chef au quotidien montréalais La Presse et y signe une chronique hebdomadaire, de 1984 à 1989. Directeur du service de recherche et de développement du Cégep de Sainte-Foy, il est également membre du Conseil de gestion des chaînes d’information de la Société Radio-Canada, de 1989 à 1992.

Déjà récipiendaire de deux doctorats honorifiques, M. Desbiens a été fait Chevalier de l’Ordre national du Québec, en 1988, et a obtenu la Médaille de l’Ordre du mérite de la Société Saint-Jean Baptiste du Québec.

Photos sur demande

– 30 –

Source : Claire Bouchard, agente d’information
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Université du Québec à Montréal
Tél. : (514) 987-3000, poste 2248#
Téléc. : (514) 987-3251
bouchard.claire@uqam.ca