Camille Limoges et Guy Darmet

Deux doctorats honorifiques décernés par l’UQAM dans le cadre de la séance inaugurale des 17es Entretiens du Centre Jacques Cartier

Montréal, le 6 octobre 2004 – L’Université du Québec à Montréal décerne aujourd’hui des doctorats honorifiques à MM. Camille Limoges, professeur, chercheur et ancien sous-ministre de la Recherche, de la Science et de la Technologie et Guy Darmet, directeur de la Maison de la Danse de Lyon. Les deux distinctions sont remises par M. Roch Denis, recteur de l’UQAM, dans le cadre de la séance inaugurale des 17es Entretiens du Centre Jacques Cartier.

Camille Limoges : un intellectuel bâtisseur, un chercheur novateur

L’Université du Québec à Montréal rend hommage à monsieur Camille Limoges en lui attribuant le titre de docteur honoris causa, par décision de son Conseil d’administration et sur recommandation de ses facultés des Sciences et des Sciences humaines. Par ce geste, l’Université veut souligner la contribution exceptionnelle de monsieur Limoges comme historien des sciences et son rôle de pionnier dans le champ de la politique scientifique au Québec.

Considéré comme le père de la politique québécoise moderne en matière de science et de technologie, Camille Limoges s’est distingué aussi bien dans les domaines de la recherche, de l’enseignement, de la gestion que dans la haute fonction publique.

Né à Montréal, Camille Limoges s’intéresse d’abord à la philosophie, puis entreprend des études d’histoire et d’épistémologie des sciences qui le conduisent à Paris où il obtient, en 1968, un doctorat de la Sorbonne. De retour au pays, il devient le premier historien des sciences du Québec.

Il poursuit son cheminement universitaire à Harvard, à John Hopkins, à l’Université de Montréal et à l’UQAM. En 1973, à l’Université de Montréal, il fonde et dirige l’Institut d’histoire et de sociopolitique des sciences, puis participe à la mise sur pied du Centre de recherche en évaluation sociale des technologies (CREST) et du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST).

Camille Limoges a dirigé les travaux de nombreux étudiants des cycles supérieurs et est l’un des artisans du baccalauréat en science, technologie et société de l’UQAM. Il a aussi occupé des postes-clés au sein de l’appareil gouvernemental québécois, dont celui de sous-ministre, où il a contribué à doter le Québec d’importants mécanismes de soutien au développement de la science et de la technologie.

Membre de la Société Royale du Canada et de l’Académie internationale d’histoire des sciences, Camille Limoges a également reçu la Médaille du mérite de l’Institut de recherches cliniques de Montréal.

Guy Darmet : un visionnaire du monde de la danse

L’Université du Québec décerne aussi un doctorat honorifique à M. Guy Darmet qui a contribué de façon exceptionnelle à l’essor de la danse en France et ailleurs.

Né à Lyon, Guy Darmet est licencié en droit. Journaliste durant les années 70, il devient rédacteur en chef de Lyon Magazine et correspondant du magazine national français Danse.

En 1980, il devient le premier directeur de la Maison de la Danse de Lyon qui est devenue, au fil des ans, l’une des scènes de création et de diffusion les plus importantes d’Europe. Unique par la richesse et la diversité de la danse qu’elle propose, la Maison a accueilli près de deux millions de spectateurs depuis sa fondation. Guy Darmet crée également, en 1984, la Biennale de la Danse de Lyon dont il assume la direction artistique. Thématique et festive, la Biennale est devenue l’un des rendez-vous attendus des amateurs.

Reconnu avant tout pour ses qualités de visionnaire, Guy Darmet a su promouvoir tous les modes d’expression de la danse, sans hiérarchie de style et sans frontières. Inspirateur et novateur, il a amené un vaste public à découvrir la danse et son histoire sans faire aucune concession à l’exigence artistique.

Guy Darmet a obtenu plusieurs distinctions au cours de sa carrière, dont les titres de Chevalier des Arts et des Lettres (1984) et de Chevalier de l’Ordre National du Mérite (1992). Il a aussi été reçu Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres (1997) et enfin, Chevalier de la Légion d’Honneur (1999).

Les Entretiens du Centre Jacques Cartier

Les Entretiens du Centre Jacques Cartier, qui se déroulent à Montréal, Québec et Sherbrooke jusqu’au 9 octobre 2004, sont organisés par l’Université de Montréal et le Centre Jacques Cartier en collaboration avec l’Université du Québec à Montréal et l’Université McGill.

Fondé en 1984, le Centre Jacques Cartier a pour mission de favoriser le partenariat dans tous les domaines de la recherche entre le Québec et la région Rhône-Alpes qui est, après Paris, la deuxième région en importance pour la recherche en France.

Les 17es Entretiens du Centre Jacques Cartier portent sur des sujets aussi variés que les enjeux internationaux liés à l’eau potable, les jeux de hasard et d’argent, l’allocation des ressources en santé, les nouvelles villes de design ou encore les nanotechnologies.

On peut consulter le programme complet des 17es Entretiens du Centre Jacques Cartier à l’adresse suivante : www.ejc.umontreal.ca. Séance inaugurale et remise des doctorats honorifiques
Date : Mercredi 6 octobre à 18 heures
Lieu : Amphithéâtre Ernest-Cormier, Pavillon Roger-Gaudry de l’Université de Montréal, 2900, boulevard Édouard-Montpetit, Montréal

– 30 –

Sources : Geneviève Groulx, agente d’information
Division des relations avec la presse et événements spéciaux
Service des communications
Université du Québec à Montréal
Téléphone : 987-3000, poste 6832#
Télécopieur : 987-3251